Neuf personnes – dont 7 FEMMES – meurent chaque jour en raison de violences conjugales en Europe

Neuf personnes dont – 7 FEMMES – meurent chaque jour en raison de violences conjugales en Europe
SOCIETE Une étude dévoile les «vrais» chiffres de la mortalité liée aux violences conjugales en Europe…
Dans l’Union européenne, neuf personnes dont sept femmes meurent chaque jour en raison de violences conjugales. Ce chiffre a été dévoilé ce mardi dans le cadre de l’étude «Femmes assassinées: les chiffres réels» financée par le programme européen Daphné de prévention de la violence contre les enfants, les adolescents et les femmes.

Cette publication intervient alors que le Sénat doit examiner ce mardi en fin d’après-midi une proposition de loi socialiste, déjà adoptée par l’Assemblée, qui vise à éloigner du domicile les conjoints violents et à créer un délit de «violence psychologique».

L’étude dévoile des chiffres plus élevés que les données habituelles, car ils regroupent la totalité des morts liés aux violences conjugales, et pas seulement le nombre de décès de femmes sous les coups de leur conjoint. En effet, dans plusieurs pays, dont la France, le nombre des suicides de femmes violentées est plus important que le nombre de décès sous les coups de leur compagnon.

Le taux de mortalité liée aux violences conjugales en France est de 7,3 par million d’habitants
L’étude comptabilise donc les homicides de femmes par leur conjoint («fémicides»), les suicides de femmes victimes de violences, les meurtres d’hommes par leur compagne violentée, les homicides entre personnes du même sexe, mais aussi les homicides collatéraux au moment de «l’épisode meurtrier», et les suicides des auteurs d’homicides.

Au sein de l’Union, l’Italie a l’un des taux de mortalité liée aux violences conjugales les plus bas (3,8 par million d’habitants), alors qu’au contraire, la Lettonie affiche un taux de 36,61 par million d’habitants. En France, ce taux était de 7,3 par million d’habitants en 2006. Cette année-là, 137 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon, et 232 se sont suicidées à la suite de ces violences.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *