GRENOBLE: Violences conjugales : le président de SOS Racisme Rhône-Alpes mis en examen (Source ledauphine.com)

GRENOBLE: Violences conjugales : le président de SOS Racisme Rhône-Alpes mis en examen

Le président de SOS Racisme Rhône-Alpes, par ailleurs 18e sur la liste iséroise du candidat socialiste (et président sortant) Jean-Jack Queyranne aux élections régionales, a été mis en examen, mardi soir, pour « violences sur conjoint » et « viol ». Amar Thioune, 44 ans, faisait en effet l’objet d’une plainte, émanant de son épouse dont il est actuellement en instance de divorce.

Cette dernière l’accuse de lui avoir imposé une relation sexuelle et de l’avoir frappée lorsqu’elle s’est défendue. Une version qu’il réfute totalement. Placé en garde à vue lundi à l’hôtel de police de Grenoble, il a donc été présenté hier au parquet de Grenoble qui a ouvert une information judiciaire « pour faire toute la lumière sur cette affaire », indiquait le procureur de la République de Grenoble en rappelant que M. Thioune restait présumé innocent.

Mis en examen, ce dernier a été laissé libre sous contrôle judiciaire. Hier soir, Amar Thioune, qui conteste les faits qui lui sont reprochés, s’étonnait du « timing de cette mise en examen dans la mesure ou la plainte date de près de deux mois ». Une procédure qui s’inscrit selon lui dans un contexte politique et de séparation.

Share Button

Une réflexion au sujet de « GRENOBLE: Violences conjugales : le président de SOS Racisme Rhône-Alpes mis en examen (Source ledauphine.com) »

Les commentaires sont fermés.