Pistorius libéré sous caution

Mis en avant

  • Pistorius libéré sous caution

    09:58 – Après sa condamnation pour meurtre en appel, le champion paralympique devra verser 10.000 rands (690 dollars) d’ici vendredi et restera en résidence surveillée. Ses avocats entendent effectuer un nouveau recours devant la Cour constitutionnelle. L’affaire reviendra devant la justice dès le 18 avril 2016.

    Il ne retournera pas en prison. La justice sud-africaine a ordonné mardi la libération sous caution du champion paralympique Oscar Pistorius, après sa condamnation en appel la semaine dernière pour le meurtre de sa petite amie en 2013. Pistorius, qui n’est pas encore fixé sur sa peine, est « libéré sous caution, la caution étant fixée à 10.000 rands » (690 dollars), a annoncé le juge Aubrey Ledwaba à la Haute Cour de Pretoria.
    Sa libération sous caution est assortie de plusieurs conditions, dont l’assignation à résidence chez son oncle à Pretoria, avec autorisation de sortie entre 7h et midi dans un rayon de 20 kilomètres de la maison. Il sera aussi soumis à un contrôle électronique, a précisé le juge. Il devra remettre son passeport aux autorités. Dans la mesure où il s’est présenté devant le tribunal, il a prouvé qu’il n’y avait pas de risque qu’il s’échappe », a expliqué le juge pour justifier sa décision.
    Prochaine audience dans cinq mois
    « La prochaine audience est fixée au 18 avril 2016″, a-t-il encore dit. Pistorius, en costume cravate noir et chemise blanche, a accueilli la décision du juge, debout, les mains croisés derrière son dos. En première instance, le sextuple médaillé d’or âgé de 29 ans avait été reconnu coupable d' »homicide involontaire » et condamné à 5 ans de prison. Mais jeudi dernier, la Cour suprême d’appel a modifié le verdict, requalifiant le crime de meurtre, passible d’au moins 15 ans de prison. Pistorius attend désormais d’être fixé sur sa nouvelle peine.
    Désormais considéré comme un meurtrier, il devait nécessairement faire une demande de libération sous caution pour avoir une chance d’échapper à la prison en attendant que sa nouvelle peine soit prononcée. Pistorius purge actuellement sa peine de 5 ans de prison en résidence surveillée dans la propriété de son oncle.
Share Button

Féminisme musical : L’orchestre national d’Iran préfère quitter la scène que de virer les femmes musiciennes

Mis en avant

Féminisme musical

L’orchestre national d’Iran préfère quitter la scène que de virer les femmes musiciennes

image: http://m.vanityfair.fr/uploads/images/thumbs/201549/e7/orchestre_iran_3083.jpeg_north_640x460_white.jpg

L’orchestre symphonique de Téhéran, invité à jouer l’hymne national iranien lors d’une compétition de lutte, a annulé sa représentation du 29 novembre 2015. Quinze minutes avant le levé du rideau, les organisateurs de l’événement ont annoncé àAli Rahbari, le chef d’orchestre, que les femmes ne pourront pas se produire sur scène.

Offensé, Ali Rahbari a estimé qu’il lui était impossible d’accepter une telle insulte : « Ou bien nous jouons tous ensemble, ou bien nous partons tous ensemble », a-t-il lancé aux organisateurs de la compétition de lutte.

Cette interdiction absurde n’est pas une première dans le pays. Depuis la révolution islamique en 1979, les chanteuses ou musiciennes n’ont pas le droit de se produire seules sur scène. Mais avec une autorisation du ministère de la Culture et accompagnées d’hommes, personne ne peut, en principe, les empêcher de se produire, comme l’avait affirmé le président iranien Hassan Rohani, dit religieux modéré.

La réalité est tout autre puisque l’orchestre symphonique de Téhéran a déjà subi de nombreuses interdictions. Mais son chef d’orchestre reste catégorique : « Pourquoi les femmes ne peuvent-elles pas jouer l’hymne national de leur pays ? J’ai grandi dans ce pays et connais mieux que quiconque les lignes rouges. Mais je ne permets pas ce genre de comportement tant que je dirige l’orchestre. »Chapeau bas.

 À LIRE SUR IRAN Human rights.org

En savoir plus sur http://www.vanityfair.fr/monde-de-vf/articles/lorchestre-national-d-iran-prefere-quitter-la-scene-que-de-virer-les-femmes-musiciennes/30267#kqqaDmHSyaTi7jEk.99

Share Button