Silence, on viole.

Silence, on viole.

Cologne, Stuttgart, Berlin, Düsseldorf, Francfort, Munich, Vienne, Salzbourg , Zurich, Helsinki…

English

Deutsch

Depuis quelques semaines des associations et personnalités de gauche, féministes, antiracistes, se sont engagées contre l’état d’urgence et la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux. (http://www.nousnecederonspas.org/sortir-de-letat-durgence)
Ce sont des engagements légitimes, que nous ne partageons pas forcément, mais que nous respectons infiniment.

En revanche, au vu des comptes-rendus journalistiques et policiers de plus en plus détaillés sur le tsunami d’agressions sexuelles dont ont été victimes des centaines de femmes en Europe le soir de la Saint-Sylvestre, nous attendons encore des engagements et des condamnations aussi fermes et unanimes de la part de ces mêmes associations et personnalités, féministes, de gauche, anti racistes.
Plusieurs centaines de femmes ont été agressées sexuellement pendant la nuit de la Saint-Sylvestre en Allemagne.
Ces agressions sexuelles de masse pourraient avoir été organisées, a indiqué le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, sur la chaîne télévisée ZDF mercredi. « Le tout semble avoir été coordonné », a-t-il dit.
Les récits des victimes sont terrifiants.
Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier à Cologne, des agressions sexuelles de masse ont eu lieu parmi la foule rassemblée devant la gare centrale et sur le parvis de la cathédrale pour admirer les feux d’artifices. Selon les premiers témoignages, environ un millier d’hommes, qui « d’après leur apparence physique seraient originaires des pays arabes ou d’Afrique du Nord », ont attaqué en groupe des dizaines de femmes. Ils en ont profité pour toucher leurs poitrines et leurs parties génitales ou leur voler leurs smartphones, portefeuilles et autres objets de valeur, comme le rapporte le quotidien Süddeustche Zeitung.
Le nombre de plaintes liées aux violences sexuelles de Cologne a grimpé à plus de 500. Ce bilan n’a cessé d’augmenter jour après jour. Les suspects sont principalement des «demandeurs d’asile» ou des «immigrés en situation illégale», a indiqué samedi la police locale. Sur ce total de plaintes, environ 40% ont été déposées pour des agressions sexuelles, a également dit la police. Jusqu’à présent, on n’évoquait que 170 plaintes déposées.

«Les personnes sur lesquelles enquête la police criminelle sont originaires en grande partie de pays d’Afrique du Nord. En grande partie, il s’agit de demandeurs d’asile et de personnes qui se trouvent en Allemagne illégalement», explique la police de Cologne. Elle précise néanmoins que «les enquêtes pour savoir si et dans quelle mesure ces personnes ont un lien avec les délits commis dans la nuit du Jour de l’An se poursuivent».

De son côté, la police fédérale a identifié 32 suspects, dont 22 demandeurs d’asile a indiqué vendredi soir le ministère allemand de l’Intérieur, actualisant de précédents chiffres. La police de Cologne, dont une centaine d’enquêteurs est mobilisée pour exploiter notamment 350 heures de vidéo. Un porte-parole de la police locale a indiqué alors que, «dans certains cas, la trace des téléphones portables dérobés le soir du Nouvel An conduisait vers des centres d’accueil de demandeurs d’asile ou à leur proximité immédiate».

Des enquêteurs y voient la main de la mafia marocaine.

En réponse à ces évènements, Mme Henriette Reker, la maire de Cologne, exhorte les habitantes de Cologne à « s’adapter à ces genres de comportement », afin de faciliter l’intégration des migrants.
Autres conseils de l’élue: se tenir à une distance de la longueur d’un bras de tout personne, ne jamais se promener seules, et de demander l’aide des passants en cas de besoin. Tout ça fait partie d’un « code de conduite » qu’elles devront désormais adopter.

Alors que Cologne avait été la première à être touchée par ce déchaînement de violences sexistes et sexuelles, suivie par Hambourg (où 50 plaintes ont été enregistrées pour agressions sexuelles) et Stuttgart, les médias allemands évoquent à l’heure actuelle d’autres villes notamment Berlin, Düsseldorf, Francfort, Munich, mais aussi Vienne et Salzbourg en Autriche et Zurich en Suisse.
Un niveau inhabituel de harcèlement sexuel à Helsinki la nuit du Nouvel An a également été constaté. Trois cas d’agressions sexuelles ont été rapportés, dont deux ont donné lieu à des plaintes, dans la plus grande gare d’Helsinki, où s’étaient rassemblés quelque 1.000 demandeurs d’asile, pour la plupart irakiens, selon un communiqué de la police. Les suspects, trois demandeurs d’asile, ont été placés en détention. (Note 1)

Alors que nous savons désormais que les femmes réfugiées sont massivement victimes de viols et de violences sexuelles dans l’indifférence la plus totale (Note 2), alors que lorsque nous le dénonçons, certaines ONG nous répondent que ce n’est pas « le problème » (Note 3) nous posons la question: par quel miracle ces violeurs sont-ils devenus non seulement aux yeux de la société mais aussi des associations progressistes des intouchables ?

Depuis une semaine, alors que nous dénonçons ces violences, on nous demande à gauche de nous taire, ou de « rester prudentes » afin de ne pas « faire le jeu ». Même réaction que les pouvoirs publics : déni et minimisation. Par ce fait ces victimes comme toutes les victimes du monde entier se voient à nouveau dire qu’elles ne sont pas les bonnes victimes, que leurs agresseurs ont des circonstances atténuantes, qu’elles doivent prendre sur elles. Que n’aurait-on pas entendu si ces femmes avaient été violées par des groupes de skin-heads !
Ce « deux poids deux mesures » dans les dénonciations est proprement insupportable et parfaitement indigne. Notre vocation en tant que féministes et progressistes est d’être aux côtés de toutes les femmes victimes de violence masculine, d’où qu’elle vienne, même des hommes que nous sommes censés défendre.

Oui nous savons que ces agressions sont « récupérées ». Mais les femmes réfugiées comme européennes n’ont pas à subir des viols dans notre indifférence parce que nous avons peur de passer pour racistes auprès de gens qui le sont déjà. La peste brune prospère dans nos silences… Ce qui fait le jeu de l’extrême-droite c’est le déni et le mensonge, ce qui soulève l’indignation et la méfiance des peuples c’est le refus de dire la vérité, c’est de faire taire les victimes et de minimiser l’horreur qu’elles ont subie, voilà ce qui fait le jeu des extrêmes… En nous taisant ou en relativisant nous donnons à l’extrême droite la possibilité de faire croire à son mensonge qu’elle serait la seule à se préoccuper de la sécurité et de l’intégrité des femmes.

Enfin, à propos de ces interminables procès d’intentions qui nous ont été faits ces derniers jours nous répondons que ce qui s’est passé à Cologne et ailleurs, c’est que encore et toujours les victimes se voient dire qu’elles ne sont pas les victimes et que leurs agresseurs ne sont pas les coupables, on nous dit encore et toujours que si on écoute et on laisse parler les femmes, on va faire le « jeu » d’un nouvel agenda : quand nous dénonçons Cantat, nous ferions le jeu de la droite, quand nous dénonçons Tron, nous ferions le jeu de la gauche, quand nous dénonçons DSK, nous ferions le jeu des antisémites, quand nous dénonçons les violences d’hommes racisés, nous ferions le jeu de l’extrême-droite…

Ce qui est certain c’est que les femmes sont éternellement les pions de ce jeu des hommes, ce qui est sûr c’est que cette nuit-là à Cologne et ailleurs des femmes ont été violentées, meurtries et saccagées et que la seule chose qui puisse émouvoir ou compter, c’est le « jeu » des uns et des autres.

Ce qui s’est passé à Cologne et ailleurs c’est que encore et toujours des victimes ont été mal traitées, silenciées et enjointes de se taire parce que les intérêts des uns sont prioritaires sur ceux des autres.

Une chose reste certaine depuis plus de 5 000 ans : la domination masculine se porte bien et les violences des hommes resteront impunies.

Alors, si même les forces de gauche ne les dénoncent pas, qui sera au côté de ces femmes ?

 

Premières signataires :

Lise Bouvet
Christelle Di Pietro
Solveig Halloin
Diké Justice
Christine Le Doaré
Martine Martiney
Yael Mellul
Catherine Moreau
Francine Sporenda
Ana-Luana Stoicea-Deram

Militantes Féministes.

Et (Vous pouvez signer ce texte en laissant un commentaire ci dessous.)

Arlette Zilberg – Laurent Bouvet – Djemila Benhabib – Françoise Laborde – Waleed Al Husseini – Céline Pina – Michèle Fitoussi – Zohra Bitan – My-Kim YANG-PAYA -Anne Zelensky – Emmanuelle Escal – Isabelle Kersimon – Laurence Marchand-Taillade – Rosen Hicher – Marc Cohen –  Florence Humbert – Monica Art – Catherine Grenier – Geneviève Brûlé – Virgil Brill – Monica Plaza – Fréderic Fredj – Ziad Goudjil – Denis Maillard – Didier Lesaffre – Agnès Menetrier – Denis Sénamaud – Renée Fregosi – Françoise Courtiade – Marie Jauffret – Marie-Christine Rigal – Magali Co-Vergnet – Marie Rivet – Lilas Goldo – Pascale Zussy – Juan 23 – Muriel Cohen – Noushka Tsuko – Annie Duprat – Laurence Delarbre – Antonin Congy – Anouk Charbonnier – Gregoria Gutiernez – Marie-Jo Bonnet – Cathie Lenybellet – Michelle Soulat – Christophe Lozzi – Bernadette Doleux – Juliette Doroy – Karine Patte – Laurence Gelormini – Françoise Roux –  Nadine Masson-Boukhobza –  Frédérique Grumbach – Anna Bobillo-Aubert – Fred Le Querrec – Dominique Mercier – Cassan-Fayard – Christine Raynaud – Sandra Martial – Yann Patin de Saulcourt – Teugels Jéssica –  Jean Paul Brenelin – Marie Jo Bonnet – Audrey Harel – Lydie Van den Bussche – A. de Liedekerke – Sophie Albert-Hamecher – Celine Morana – Jean Paul Brenelin – Céline Charpot – Isabelle Gayrard Auzet – Naqdimon Weil – Frédérique Le Querrec – Simon-Pierre Badoc – Karim Bey SMAIL – Sylvie Sieber Hochar – Didier Savard – Jacques Riguidel – Serge Vannerom – Anne-Sophie Chazaud – Micheline Carrier – Frank Limido – Fabienne Courvoisier – Riguidel Jacques – Aliaa Fanidi – Marion Reiler – Gilles Parise – Anouk Charbonnier – Danielle Fiaschi –  Myriam Lepron – Aline Tailamé – Cecile Piessal – Marie-Laure Benoit  – Micheline Carrier – Élaine Audet – Adeline Cerutti – Lavarec – Claude Grunspan – Sarah d’Epagnier – Hypathia – Mass – Sandra Daulon – Christine Gamita – Caroline Catino – Violaine SABOT – Armingaud Corinne – Christian Gaudray – Nicole Aubard – Fabienne Warin- Daniel Lattanzio – Leriche Corinne – Remy Cecile – Brigitte Maillard – Thierry Duvernoy – Annick Proriol – Lorraine Lefebvre – Déborah Hendrickx-Sarda – Szuchendler Nicolas – Jeegers Bea – Jeanne Jorette – Serge PAULOU – Lydie Van den Bussche – Marie Cheul – Odile Steller Chaumeton – Cathie Monacelli Gamond – Coralie Abadie – Leuwers Reine – Chassin Nicole – Lucie Bourassa – Valérie Catanzaro – Kantjas Marie Helene – Philippe-Emmanuel Toussaint – Patrice Kappel – Arlette Chobli – Siegler Véronique – Francine Lejeune – Tracy Allard – Nathalie Szuchendler – Marie-Andrée Boivin – Louise Bauman – Rebecca Lecat – Sophie Chauveau – Anthéa – Cathy – Gwendoline Pajot – Nathalie Reiter – Chevrolet Huguette – Pierre Bouchacourt – Françoise Thiel – Betty Bente Hansen – Pauline Makoveitchoux – Annick Muller – Danièle Saladino – Diane Hamel – Carmona Cristina – Deb – Audrey Terrisse – Loye – Aude Campana – Dionisi-Peyrusse Amélie – elisseievna – Muzzarelli Sandra – Marc Dumont – Villette – Melaine Matige – Michael A. Soubbotnik – Melaine Matige – Anne Contet – Mansouri Douadi – Daniel Fuld – Deudon Catherine – Jorisse Marie – Samuel Nahmani – Ronan LOAEC – Laurence Henry – Tempelhoff Anne – Mary-Ann May – Ludivine LELEU – Martié Fabrice – F. Soldani – Ariane Grassi – E.Corlier – Pierre-Samuel Guedj – Stephanie Gorge – Claudine Janelli – Christelle Sansh – Chloé Boigné – Souchu kevin – Theron Véronique – Anne Fabienne B-Vinson – Catherine Marchandise – Flo Marandet – Sophie Dumoutet – Artemisia Zaza – Brachet – Isabelle Delgrange – Roboam Clothilde – Françoise Goubert – ProfHellois – Jocelyne Richard – Laloupe Brigitte – Alain Guédon – Dionisi-Peyrusse Amélie – Patrick Penvern – Stef Hetzel – Patrick Flament – Roseline Crozier – Alves da Silva – Victor Villemant – Julie Creven – Maud Robaglia – Stéphanie Doyon – Emmanuel Attia-Gani – Ouaknine Léon – Cécile Mufraggi – Marianne Bouvaist – Bouifrou Linda – Philippe Petelot – Camille Desprets – Mariannick Mahe – Isabelle Faivre – Julie Hecquet – Lydie SOUSSAND – Bernard Maro – Suzanne Provost – Frédéric Antes – Yvalain Debodinance – Joce Grall – Anne Vinson – Majchrzak – Jérome Olivier Delb – Tilly – Nicole Giroud – Jacques Rossollin – Mélusine Vertelune – Vincent Maliet – Marie Calabozo – Vuilquez – Majchrzak – Joelle Martin – Fabrice Daimler – Felon Isabelle – Durand Audrey – Chantale Lapierre – Didier Elzeard – Sophie Valles – Joëlle Lasserre – David Chauvel – Anne-Judith LEVY – Sophie Peyrard – Sophie Mariani – Alix de Lalande – Locussol Peggy – Carole Adomeit – Stéphanie du Moulin – Georges Bleuhay – Anne-Marie Carmant – Clara Michaux – Helene Legrais – Mel Annye Cote – Johanne StAmour – Thomas Pigache – Jacques Pétrus – Marc Scherer – Wortham Geneviève – Marion Gamain – ALLA Jamila – Clara Michaux – Olivia Mohrmann –   Sylvaine Dio – Florence Plinguier – C.Bentolila – Evano Chantal – Borreil Monique – El Mrabet Arbia – Matti King – André le Maire – Martine Chêne – Brigitte Huttner  – Lydie Ziegler – Judith Capelier – Sarr Laetitia –  Charles A Veilleux – Hannah Seroussi – Anne Légier-Desgranges – Philippe Aubert – Landes – Lunesoleil – Christine Graillett – Suzanne Lefaire –  Annie Hamel – Nathalie di Palma – Rafaelle St-Pierre – Deflaux Guy – Catherine Boutten – Loizeau-Lacroze Mali – Valérie Romain – Huisman – Victor Castillo – Laura Rozange – Dalvin Jennifer – Elina Baron – Dumas Patrick – José Pereira – Clémentine Vagne – Bérénice Bergoend – Dionisi Olivier – Broallier Sergine – Zaprzalka Stephanie – Juliette Lucas – Julie Wohlfahrt – Fabienne Roumet – Loïc Steffan – Joëlle De Roy – Nicolas Benouaiche – Marie Gommier – Lucie de Bellefeuille – Adeline Tosello – Danielle Thierce – Lydie Labat – Nicole Montulet – Christine Desactes – Liane Robillard – Pradel Claire – Jael Travere – Dominique Lunel – A.Dousset – Margot – Chantal Meneu-Tardiveau – Jacqueline Dantec – Pascaline Wittkowski – Déborah Charbit – Victor Khagan – Nasser Mokni – Catherine Dufour – Carole Covello – MASSEI Marie-Laure – Eva Bucquet – Elbaz Galina – Louis Broca – Mélusine Vertelune – Francine Labrecque – Le Gall Hélène – Xavier Vermande – Lathiere – Fassio-Pastorello Michel – Yann Drogerys – Dorothee Mani – Bondon Marie-Laure – Le Helley – Eliane Fiolet – Odile Regnault – Peyrusse-Dionisi – Christelle Alle – Nathalie Melet – Diane Guilbault – Gerard Raymonde – Socra François – Camille Dionisi – Nathalie Gourde – Michel Moroy – Margot Vergne – Sophia Theda – Elisabeth Salvaresi –  France Labrecque –  Anaïs Kadolioui  – Catherine Dedon  – Anaïs Kaddioui – Marieme Helie Lucas – Stéphanie LeBlanc  – Michel Brousson – Mireille Des Rochers – Marie Savoie – Demulder Vincent – Demulder Stéphanie – Sophie Cascachine – Ewa Lebiedowska – Cédric Piot – Anne Laroche – Caroline VALBRUN – Boursier Danielle – Véronique Giudicelli – Claire Ambroselli – Danielle Boursier – Sybille Regamey – Pascal Adam – Suzanne Beaulne – Mathilde Filleul – Gilles d’Ambra Azzopardi – Gregoria Gutiérrez – Yoann Odermatt – Maurice Rodange A. – Michel Hervé Bertaux-Navoiseau – Despina Bekiari – Bonhoure N. – Bertrand Rogers – Norge – Yehudit – Hélène Oraison – Sapphram Weiss -Mordini Christian – Véronique Mordini – Carole Troisfontaine – Levant Virginie – Alexandre Tagger – Claire-Anne Grosz – Silicia – Delphine Thierry – Cassegrain Karine – Martine Durand – Laurent Fabre – Sophie Lesiewicz – Raphaël Rebeck – Pouzet Catherine – Jocelyne Lavigne –  Pouzet Catherine – Sylvie Dinant – Claire Alliod – JULIEN Catherine – Agnes de Saint Ceran – Brigitte Elling – Anne Fouillet – Alain CHESNEAU – Debbie Rozen – Caroline Paboeuf – Monique et Michel Martin – Courtois – Sabatay Anne – Danielle Philibert – Bellili Noura – Jean David NOVEL –  Christian RRUSTI – Paul Lignières – Valérie Henry – CASTEL Patrice – d’Hostel Martine – Sonia Delhaye – Sylvie Giret – Alary Dominique – Marie Mourier – Gwendoline Maucher – Sophie Muller – Nathalie Jouanneau – Fanny RUMIZ – Séverine Benz –  Desfemmes Tsellina – Marianne Picard – Jean Marc DESANTI – Jarry Françoise – Ely Ann – Valérie Boespflug – Eva Husson – Guillaume GENTIL – Madsac Caroline – GROUSSET Céline – Seroussi Carol – Sylvie Merle – Walzack – Cécile ROLLOT – Sébastien Mounier – Delphine Batton – Hélène Pinson – Gayrard – Malika Mechhat – DILMI Brigitte –  Adeline Forlani – Mikolajczak Karine – Patrice FRANCOIS – Auzanneau – Gayrard – Bousquet Mireille – Monroig Amandine – GOGUELAT – Martine de Gaye – Chloé Capelli – Peillon Mauricette – Beretti Marie-Catherine – Beyer Fabienne – Gaillourdet Evelyne – Audrey Ducros – Annpôl Kassis – ALLANIC Julien – Gilles Saulière – Michèle Quélennec – Maud Perl – Celine Durand – Guipet Marine –




Vous pouvez signer ce texte en laissant un commentaire ci dessous.

 

Version anglaise : http://yaelmellul.livehost.fr/2016/01/12/rapes-in-cologne-the-silence-of-the-left/

Version allemande : http://yaelmellul.livehost.fr/2016/01/13/sexueller-missbrauch-warum-man-daruber-nicht-sprechen-darf/

 

Note 1
– http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/01/07/la-police-de-cologne-reconnait-avoir-ete-depassee-lors-des-agressions-du-nouvel-an_4843553_3214.html
– http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2576251/2016/01/06/Le-recit-terrifiant-d-une-victime-de-Cologne.dhtml
– http://www.letemps.ch/suisse/2016/01/07/agressions-sexuelles-zurich-nuit-31-decembre
– http://www.lepoint.fr/monde/suisse-des-agressions-sexuelles-aussi-a-zurich-la-nuit-du-31-decembre-07-01-2016-2007899_24.php
– http://mobile.lesoir.be/1087899/article/actualite/monde/2016-01-07/niveau-inhabituel-harcelement-sexuel-helsinki-nuit-du-nouvel-an
– http://www.leparisien.fr/faits-divers/violences-du-nouvel-an-a-cologne-le-nombre-des-plaintes-grimpe-a-379-09-01-2016-5435831.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F
– http://mobile.francetvinfo.fr/monde/europe/violences-a-cologne/agressions-du-nouvel-an-a-cologne-la-police-enregistre-desormais-plus-de-500-plaintes_1262161.html#xtref=http://m.facebook.com
– http://mobile.lemonde.fr/europe/article/2016/01/10/les-violences-de-cologne-ont-ete-probablement-planifiees-selon-le-ministre-de-la-justiceallemand_4844650_3214.html?xtref=http://m.facebook.com

– http://www.lejdd.fr/International/Europe/Violences-contre-des-femmes-a-Cologne-ce-qui-s-est-vraiment-passe-767815

Note 2
– http://www.europeanyoungfeminists.eu/2015/12/15/women-refugees-why-we-need-to-understand-human-rights-from-a-womens-rights-perspective/
– http://www.nytimes.com/2016/01/03/world/europe/on-perilous-migrant-trail-women-often-become-prey-to-sexual-abuse.html
– http://www.buzzfeed.com/jinamoore/un-refugees-agency-admits-sexual-abuse-risks-after-buzzfeed#.qfjgZQ2Gg
– http://www.gatestoneinstitute.org/6527/migrants-rape-germany
– http://tempsreel.nouvelobs.com/l-obs-du-soir/20151216.OBS1522/dans-la-jungle-de-calais-la-peur-des-femmes-migrantes.html

Note 3
http://www.slate.fr/story/108779/femmes-refugiees-viol

 

COLOGNE2

Share Button

616 réflexions au sujet de « Silence, on viole. »

  1. Ping : « Pour une partie des immigrés, c’est un monde égalitaire qui est insupportable  | «

  2. Ping : Elisabeth Lévy : «Le multiculturalisme bisounours est mort» » C.J.F.A.I

  3. je signe, en vous remerciant!
    Reste à tirer la conséquence des faits: priorité pour l’asile aux femmes réfugiées, car elles-mêmes fuient ce que nous ccombattons

  4. Je signe en vous remerciant!
    Reste à faire valoir la conclusion qui découle des faits: priorité, pour l’obtention de l’asile, aux femmes réfugiées,en lutte comme nous contre les violences!

  5. Ping : Broyer du noir | Le train en marche

  6. Je signe contre l’obscurantisme l’aveuglement volontaire des politiques.
    Il est nécessaire de rappeler sans cesse les droits des femmes, de se battre pour les défendre et les préserver. Il semble que rien ne soit jamais acquis dans ce domaine…
    Cela m’inquiète et me révolte.
    Je signe !

  7. Bonjour … et MERCI !

    Je découvre votre blog seulement aujourd’hui et vous venez de me rassurer sur le Féminisme.

    Depuis le début de cette année j’étais outrée de lire et entendre ce déni organisé comme l’ont été les attaques que des centaines de femmes ont subi .

    D’un patriarcat à un autre , soutenu par des femmes en plus , on n’en sortira jamais , je ne suis pas très optimiste .

    Encore un grand merci .

  8. Après avoir lu et entendu des témoignages de femmes présentes à Cologne dans la nuit du 31 décembre je pense qu’il s’agit de la dernière attaque terroriste subie en Europe, sauf que cette fois personne n’est Charlie. Nos journalistes ont mis des jours pour à peine en parler, nos politiques n’en parlent même pas, au nom du politiquement correcte sans doute. S’en prendre à des femmes n’est sans doute pas important à leurs yeux, il ne faut pas stigmatiser ! Je ne vois pas quel mal il y a, à stigmatiser des voyous quelque soit leur religion ou couleur de peau, parce qu’il s’agit bien de voyous !!! Et il faut continuer à en parler parce que ce qui s’est passé pendant cette nuit du nouvel an est très très grave. Pour toutes les femmes concernées, la vie a changé et ne sera plus jamais la même et le pire pour elles c’est le silence ! Alors oui je signe !

  9. Je signe et je demande aux pays accueillant des réfugiés de protéger les femmes et les enfants réfugiés victimes de viols, violences et proxénétisme, eux qui sont particulièrement vulnérables, et que soient dénoncés ceux qui occultent ces crimes pour les raisons puantes citées dans le texte que je signe. Le viol est une arme de guerre.

    • le viol est une arme de guerre, une prise de possession mâle sur les mâles de la partie adverse, un crime contre les femmes et un désir de domination et d’humiliation des populations.
      Le viol est un crime et un crime contre l’humanité, contre toute l’humanité
      Libre, réfugiés, guerriers, hommes de partout ou de nulle part un violeur est un violeur et donc un criminel. Tolérance 0 pour tous. Et si le châtiment était de les pendre, histoire de les faire jouir une dernière fois. Qu’en penseraient-ils? Et si on leur retiraient leurs attributs de domination? Qu’en penseraient-ils? Que feraient-ils? Se penseraient -ils décervelés?
      Nul ne doit vivre sous le règne de la terreur et le viol est la pire des terreurs. Alors NON, je signe en femme libre que nul et rien ne peuvent asservir. La loi doit s’appliquer pour tous les violeurs et en toutes circonstances de viol et d’atteintes à la personne. Après la signature, regroupons nous et allons faire entendre notre détermination devant les camps de réfugiés, les tribunaux et les instances politiques décideuses.

  10. indignée , choquée
    Comme d’habitude il manque quelques pieces au puzzle.
    Comment peut on imaginer qu’autant d’hommes se soient organisés pour commettre ces horreurs sans que personne n’ai rien pressenti, c’est tout juste incroyable!!!
    Charlie Hebdo, bataclan, cologne, hambourg etc …. Nous aimerions connaitre les commanditaires, ca n’excuse en rien le comportement de ces sauvages.
    Et demain sera fait de quoi ????? Trés inquiétant

    JE SIGNE

  11. Ravi de signer ce texte synthétique et provenant d’un féminisme lucide et non idéologique ou revanchard, le seul qui vaille qu’on lui accorde de l’importance.

  12. Dans cet appel chaque mot est important. La signature de soutien n’est qu’un début. Partout la Justice doit se montrer impitoyable. Un criminel sort totalement de la communauté humaine. Ajoutons que si les sanctions pénales doivent être très dures, il convient d’avoir des prisons de haute qualité. C’est une des conditions pour neutraliser sans états d’âme – pour les obsédés des « droits de l’Homme » – tous les coupables.

  13. Evidemment je signe, ça fait une semaine que cette histoire me rend dingue. Je signe, je resigne, continuons d’en parler, ce qui se passe est très grave pour l’avenir de la femme dans l’espace public en Europe… Notre avenir tout court.

  14. Merci pour cette initiative et la rédaction intelligente de ce texte, avec des arguments forts.
    Je souhaiterais qu’à défaut de comporter des revendications concrètes, et de viser des destinataires bien identifiés, un tel texte soit largement relayé. Ceci pour favoriser le débat public et aboutir à des prises de position claires et des engagements concret des personnalités politiques et de toux ceux qui souhaitent accéder ou rester au pouvoir (euh… en Novlangue on dit : « accéder aux responsabilités »…).

  15. Je signe !!!
    C’est un cri de colère, je suis horrifiée de voir que cela est possible, et qu’en plus il faut se taire par peur d’être récupérée par l’extrême droite. Ce n’est pas du racisme de dire qu’il est inacceptable que les femmes soient traitées de cette façon.
    Nos mères se sont battues pour l’égalité et la liberté des femmes. Je me battrai pour que nos filles puissent au moins sortir dans l’espace public sans avoir peur….

  16. L’impression d’une catastrophe lorsque j’ai appris ce qui s’était passé. Pour nous, pour nos filles et pour notre civilisation…

  17. Révoltant, dégueulasse, je plains ces pauvres jeunes femmes entourées de chiens en rut . Quelles que soient l’origine de ces pourris ils doivent être degommés.

  18. Je signe, afin que le principe d’égalité hommes/femmes soit respecté et que les femmes ne soient pas considérées comme des objets sexuels par des frustrés en manque de repères socioculturels.

  19. Je signe et je partage, en solidarité avec ces femmes meurtries à jamais. Mais j’accuse ces associations, prétendument féministes, supposées défendre les femmes victimes de viol, toutes les femmes, partout dans le monde, qui aujourd’hui se taisent, rongées par le politiquement correct. Honte à elles ! Que leurs associations soient dissoutes puisqu’elles ont perdu leur raison d’être, leur raison tout court.

  20. Comment peut-on faire confiance aux politiques, aux médias, lorsque, après un événement tragique de ce type, ils essaient d’occulter, voire de minimiser celui-ci ? Pour moi c’est une honte, caractéristique de notre époque. Que n’aurait-on dit, que n’aurait-on lu s’ils avaient été le fait de gens issus des extrêmes…

  21. JE SIGNE, et je partage cet excellent texte.
    En vous remerciant d’exprimer posément ce que je ne saurais désormais plus exprimer sans rage et désespoir.

  22. Les actes de Cologne sont extrêmement sérieux ; ils sont politiques, et n’ont rien de libertins. Ils semblent ne concerner « que » 250 M d’européennes, mais on imagine bien comment demain les hommes pourraient se faire encercler de la même façon..

  23. Je signe, même si cet article me paraît encore un peu mou. Si ces agressions sexuelles ont pu avoir lieu et continueront à se produire, c’est parce que leurs auteurs savent que la majorité des hommes occidentaux n’ont jamais vraiment remis en cause leur domination. Même quand ils se détestent et s’entre-tuent, les hommes sont au moins d’accord que la femme doit toujours subir, payer, souffrir et encaisser avec un joli sourire. Je suis en train de perdre mon optimisme sur le fait que les femmes partout engagées en faveur de la vie et de la paix puissent nous sauver de l’écocide et du sexocide qui sont en train d’arriver. Les quelques décennies de victoires féministes viennent d’être publiquement bafouées par cet immonde silence, c’est une étape terrible. Pour ma part, ce début d’année m’a mise en état de choc.

  24. Je signe. Je suis une femme occidentale, j’ai eu droit à l’éducation, le droit au travail, la liberté de faire des choix, un libre accès à l’espace public. Je me considère être l’égale de l’homme. Je remercie les femmes qui en sacrifiant beaucoup, ont rendu cela possible. Je remercie les hommes évolués qui rendent cela possible. Je comprends aujourd’hui plus que jamais que je dois m’investir pour défendre ces droits, ces libertés pour que nos filles vivent leurs vies de femmes dans une société qui les respecte et les protège.

  25. Quel bonheur de pouvoir se promener seule le soir dans la ville endormie .
    Mais pour combien de temps encore. Alors luttons pour nous et pour les femmes du monde entier. Je n’aurais jamais imaginé qu’un jour le droit d’avorter serait remis en cause par des politiques. Alors luttons chacune à notre niveau. Françoise.

  26. Femmes de tous pays, de toutes religions, de tous âges, hommes de tous pays, de toutes religions, de tous âges, luttons enfin tous ensemble pour la dignité et le respect des unes et des autres. Tout le monde est éducable. Ne désespérons pas.

  27. Tenir bon contre la barbarie. Ce qui s’est passé à Cologne n’est pas banal, il s’agit du retour de la guerre contre les femmes, du retour de la volonté d’écraser les femmes sous la domination des mâles. Il s’agit d’un véritable attentat, comme au Bataclan.

  28. « En réponse à ces évènements, Mme Henriette Reker, la maire de Cologne, … »
    Cette attitude est scandaleuse au moins autant que celle des violeurs. Ce sont les femmes comme les hommes qui permettent le viol, l’excision, et tous les signes d’humiliations faites aux femmes. STOP! ça suffit! Malgré un viol et de nombreux attouchements dans ma famille, j’ai ré appris à aimer les hommes, à pardonner à ma mère d’avoir ‘tu l’affaire’, mais nous ne devons plus jamais accepter ces attitudes machistes. Plus jamais.
    Oui je signe même si ce n’est pas très clair sur votre site comment ‘on signe’ 😉 !

  29. Il faut absolument exiger de comprendre comment ces événements de fin d’année ont été organisés et par qui, et exiger que leur caractère d’attentat soit reconnu

  30. J’aimerais pouvoir signer un million de fois. Comment peut on encore hiérarchiser les souffrances – pour une fois de plus faire passer celles de femmes en dernier, c’est insoutenable.

  31. Merci pour ce texte de soutien aux victimes, et à une société tout entière qui souhaitent voir hommes et femmes vivrent, si c’est possible, à égalité
    Signé.

  32. Je signe de tout cœur. Ne pas fermer les yeux, ne pas oublier comme si ces ignobles agressions n’étaient que soubresauts de l’actualité. Hommage à Elisabeth Badinter

  33. Bonjour à toutes les femmes,

    Je suis épuisée de constater, année après année, que le monde est un monde dirigé par les hommes, et que nous les femmes (et les enfants) nous devons constamment subir l’assaut de certains hommes.

    Dès mon jeune âge, j’ai appris très vite que je devais toujours me surveiller, car j’étais de sexe féminin.
    Après un certain nombre d’années, on intègre cette notion de danger et l’on se croit en sécurité. Il n’y a pas de sécurité véritable pour les femmes dans le monde, seulement un certain degré de sécurité (en occident) qui te permet de vivre assez bien, mais le danger est toujours là.

    Les hommes ne vivent pas ça, ne peuvent réellement comprendre.

    J’ai dans la cinquantaine, et je vois que les mentalités n’évoluent pratiquement pas. Nous sommes pratiquement à l’âge de pierres, mais sous un semblant de civilité. Heureusement que nous avons des lois au Québec qui punissent le viol, mais si faiblement. Ils faut continuer à être vigilantes, car un retour en arrière est si facile (avancer est toujours plus difficile).
    La soumission est la voie facile, la liberté est difficile et exigeante.

  34. Je signe, taire ces actes a été une stupide erreur : comme il a été dit dans ce texte cela donne de la matière au FN. L’intérêt de la femme ne doit pas être hiérachisé, il est tout aussi important que la situation des immigrés, d’autant plus que des femmes réfugiées sont elles mêmes victimes de ces attouchements.

  35. Je signe. Il n’y a pas de bonnes et de mauvaises victimes. Il n’y a pas de gradation de l’acte de violence ou de viol selon le perpetrateur, son origine, le contexte. Par ailleurs, l’aspect visiblement organise de ces agressions oriente absolument la reponse qu’il faut y apporter. Et on peut exiger que la loi soit appliquee au premier jour et a la premiere infraction a tout individu ou groupe d’individus sans remettre en cause une politique d’accueil et d’integration de refugies fuyant la violence. Et ne pas devenir binaire sur le sujet comme le souhaitent certains….

  36. Ping : La galanterie assassinée | CinciVox

  37. Il devient urgent que les femmes se regroupent et ne cèdent plus sur leurs revendications, elles doivent exiger que le gvt reconnaisse ces viols, et faire appliquer la loi. Par ailleurs suivre des cors de Krav Maga est urgent ainsi que de se doter de moyens de défense comme le poing américain (peut faire très mal) et bombe lacrymogène poivrée, et ne pas hésiter à s’en servir
    Notre vie est en jeu, notre intégrité aussi;

  38. Je signe.
    Merci beaucoup pour cette déclaration. Ceci est la voix qu’à mon avis manquait dans le discours sur Cologne. J’en ai marre de la condescendance envers des victimes et de la banalisation du mal qu’elles devaient souffrir pour « le plus grand bien ». Ne nous laissons pas être sacrifiées pour le bénéfice des hommes tant de droite que de gauche.

  39. Le problème du monde, c’est que les femmes veulent voir grandir leurs enfants, et que les hommes ne rêvent que du pouvoir, certaines fois on rêve d’un monde où les femmes règneraient ….

  40. Je veux signer car ras le bol que le combat féministe passe après tout le reste, tout le temps.
    J’ai une fille et je suis inquiète du déni que l’on voit partout.

  41. Je partage entièrement votre point de vue. Je signe plutôt cent fois qu’une !

    Il est interdit de discriminer à raison du sexe, des origines, des orientations sexuelles….pourtant en pratique ici & ailleurs ce sont les femmes qui sont le plus discriminées à raison de leur sexe; sans que les gouvernants & les médias ne s’en offusquent réellement; sans que les gouvernements mettent en place de politiques pénales ou sociales, dignes de ce nom & réellement efficace ! Les femmes représentant la moitié de l’humanité, elles concentrent donc à elles seules les personnes les plus discriminées & les plus attaquées, au XXIe siècle est-ce toujours admissible ??? La femme est-elle condamnée à toujours être inférieure à l’homme, à toujours être attaquées, déconsidérées ? Honte à tous les hommes qui participent de près ou de loin à cette situation indigne !!!

  42. Je signe aussi ! Votre texte résume bien ce qui se passe actuellement ! Les politiques ont trop à perdre en dénonçant ces actes barbares ,mais nous femmes avons encore plus à perdre en nous taisant . C’est notre liberté ,chèrement acquise , qui est en jeu Merci à vous

  43. Merci merci pour votre article. Au nom de toutes les femmes. J’ai tellement honte de la corruption de nos élites qui, pour accaparer le pouvoir, sont toujours prêts à asservir, museler ou bien utiliser le « 2ème sexe ».

  44. Je signe et félicite les auteures de cet article si juste. Depuis toujours, on nous enjoint de taire les injustices et les violences que nous subissons au nom d’un idéal prétendument plus important. En l’occurrence, la prévention du racisme. Toujours le même refrain, au fond : Après vous, Messieurs. Mais ce sera quand, notre tour d’avoir droit au respect, à la compassion et à lla justice?

  45. Un silence abject qui a tout d’une trahison et qui risque d’être interprété par les agresseurs comme une complicité et une invitation à récidiver. Vous pouvez ajouter mon nom à la liste des cosignataires.

  46. Dès le début du MLF après 1971,lorsque, pour la première fois dans « l’histoire connue « du monde , des femmes ont collectivement commencé à parler des viols et des violences qu’elles subissent de la part de certains hommes , des hommes de gauche/gauchistes/ anarchistes nous ont dit , lorsqu’il s’agissait d’ agresseurs/ violeurs émigrés en France et originaires d’Afrique du Nord ou du reste de l’Afrique que ce n’était pas le moment et que nous faisions le jeu de Le Pen (père) .
    Cela fait 45ans que des hommes de gauche extrême ou pas OSENT tenir ces discours !

  47. JE SIGNE
    Je ne pense pas vivre assez longtemps pour le voir mais, malgré tous les indices démontrant que la cause des droits des femmes « dans le Monde » est en perte de vitesse, je n’ai aucun doute sur la victoire finale de l’action pro féministe en laquelle je crois et envers laquelle chacune de mes fibres vitales est tendue et investie.
    Je dis cela dans mon engagement comme féministe pour les droits humains, dans ma résistance contre toutes les atteintes à l’intégrité, et tout autant, dans mon engagement responsable en paternité il s’agit, pour moi, d’une révolution dont dépendent également la dignité, l’équilibre et le bonheur de mes enfants et de leurs enfants à eux, de ce que je désire leur transmettre comme espérance et comme exigence. vk

  48. Je ne suis pas une femme brillante et je ne pourrai pas écrire parfaitement ce que je ressens devant toutes ces menaces mais je je suis une maman aimante et chaque jour j’apprend à mes filles et mes fils qu’elles qu’ils ont des droits et des devoirs.. Les femmes ne sont pas des objets..

  49. je signe bien évidemment. Et je suis dégoutée par « Osez le féminisme », clémentine Autain et consœurs qui relativisent ces agressions de masse et ne veulent surtout pas faire le « jeu » des extrémistes. Quelle honte!
    Les luttes pour l’égalité et le droit des femmes sont bien loin d’être finies.

    • Je suis étonnée de ne pas voir mon nom apparaître parmi les signataires. Il est proposé de laisser un commentaire pour signer… J’y tiens, je signe ! Merci !

  50. Je signe ! Même si je suis opposée à la déchéance de la nationalité pour qui que ce soit parce que je trouve que ce n’est pas une sanction suffisante contre ces islamo-fascistes ( ils iront violer et massacrées de nouvelles personnes dans les pays vers lesquels ils seront expulsés), parce que cette lois risque de rendre possible, par le biais d’une dérive sémantique, la déchéance de la nationalité pour des militant-e-s progressistes et pacifiques binationales et parce que je suis pour l’abolition de toutes les nations, de toutes les armées et de toutes les frontières qui sont toutes des inventions du système patriarcal dont le but de transformer la planète en prison pour toutes les femmes et les enfants du monde.

  51. Ca fait du bien de vous lire, je commençais à désespérer du silence et de l’aveuglement de mes camarades féministes. Je souhaite ajouter mon nom à cette liste

  52. Je suis d’accord avec cet article .pourquoi ne pas fair signer une déclaration à tout étranger immigrés une chartre de non agression aux fémmes par respect d’égalité entre homme et femme,sous peine d’exclusion l’immédiate.x vermande

    • Il serai bon de donner le droit le droit de votre à c’est femmes de violeurs pour les éduquer sur notre culture occidentale de non agression aux femmes de leur propre culture.Solidarite aux femmes sans conditions.je signe cette article 2x q’une.xavier.

  53. Je signe ! Je méprise les dirigeants qui supposent qu’un viol n’est pas grand chose dans une vie sous prétexte qu’il faut ménager je ne sais qui ou quoi et surtout en quel honneur !!! Le viol est un crime en Europe ! Et justement nous sommes en Europe.

  54. Pas de pardon ni d’oubli. Plus que jamais la vigilance est de mise en ces temps troubles et infects où les spectres de la haine, du viol et du meurtre traînent leurs venins au détriment de la liberté, de la parité et du bon vivre ensemble. Je signe et vous avez mon soutien sans faille, longue vie à votre blog de combat.

  55. Qu’il soit industrie (pornographie, prostitution), ou programme politique (religions patriarcales), le viol n’est pas une arme de guerre ; LE VIOL EST LA GUERRE.

    Aux armes, citoyennes.

  56. Par solidarité avec toutes ces femmes, bien sûr qu’il faut signer. Je ne peux imaginer ce qu’endurent ces femmes dans l’indifférence générale. J’ai honte de ces politiques qui osent donner des « conseils » aux femmes sur l’attitude à adopter pour éviter ces méfaits ! Eviter de sortir le soir, se tenir à distance de groupes d’hommes etc. Mais de quel droit ? Ont-ils oublié que c’est grace à une femme qu’ils sont ce qu’ils sont ?

  57. Ping : Le viol politique de femmes occidentales : une sale guerre de civilisation | irréductiblement féministe !

  58. Je signe pour vous remercier d’avoir suscité cette mobilisation massive pour la défense de toutes ces femmes violées, humiliées, délaissées par ceux et celles qui devraient les protéger et garantir leur droit à obtenir réparation.
    Devant le machisme brutal et sans scrupules qui domine le monde il est temps que les FEMMES ORGANISENT LEUR AUTO-DÉFENSE SPÉCIFIQUE, conçoivent des armes et des stratégies dissuasives individuelles et collectives. IL doit bien y avoir parmi les féministes des femmes expertes qui pourraient inventer des moyens efficaces pour neutraliser l’agressivité masculine : flèches ou gaz anti- testotérone, sport de combat adapté aux agressions subies par les femmes et bien d’autres innovations impensables aujourd’hui…Vive les amazones du futur!

    • Valérie Solanas dans Scum Manifesto proposait de les castrer. Dans les cultures arabes, un voleur se faisait couper la main ou le bras. Mais les violeurs restent intacts. Et les femmes, et la terre, continuent à se faire violer en silence.

  59. Malgré nos nombreuses différences sur le plan politique, c’est mon devoir d’etre humain de signer votre tribune. J’ai été choquée par ces agressions et par les propos du maire de Cologne… Merci pour votre combat pour TOUTES les femmes.

  60. ras le bol de tous les dénis, de la loi du silence, des bidouillages politiques, qui finalement maintiennent la montée de l’extrême droite et la soumission des femmes au patriarcat.

  61. Ping : Sexueller Missbrauch – warum man darüber nicht sprechen darf. | Femme et Libre – Yael Mellul

  62. Ça passe par l’éducation des garçons dès leur plus jeune âge. Parents, à vous de prendre le taureau par les cornes, Enseignants, à vous d’enfoncer le clou. Courage, persévérance, ne rien lâcher sur cette lutte.

  63. bien que  » de droite », j’estime que mon devoir d’etre humain est de signer votre article et vous communiquer mon soutien. Une femme n’est pas une « poupée gonflable » utilisable à volonté. On ne peut hélas transformer ces mecs en femmes d’un claquement de doigts pour qu’ils puissent découvrir ce qu’ils font subir à la gens féminine. Il y a des moments où j’ai honte d’etre un homme, surtout quand je vois çà … Quelle tristesse quand on sait que votre compagnie, mesdames est une source permanente d’enrichissement. Ces types crachent sur la moitié de leur être, leur partie féminine qu’ils méprisent stupidement.

  64. Silence on viole … information qui aurait été si peu communiqué, il est vrai que je ne suis pas spécialement à l’affût de l’actualité où les actes de barbaries font légion …
    Je signe 🔊

  65. Merci pour cette tribune. On croit parfois rêver, à la lecture de certains propos de femmes qui s’autocensurent lorsque la vérité heurtent les vision idéaliste du monde.

    Je signe, je partage…encore et encore…comme je partage ce texte :

    Après Cologne – par David Isaac Haziza. Il faut cesser d’appliquer aux êtres humains différents critères d’humanité http://laregledujeu.org/2016/01/12/26811/apres-cologne/

  66. Je signe.
    Pour un phrase comme ça :
    « La peste brune prospère dans nos silences… Ce qui fait le jeu de l’extrême-droite c’est le déni et le mensonge, ce qui soulève l’indignation et la méfiance des peuples c’est le refus de dire la vérité, c’est de faire taire les victimes et de minimiser l’horreur qu’elles ont subie, voilà ce qui fait le jeu des extrêmes… En nous taisant ou en relativisant nous donnons à l’extrême droite la possibilité de faire croire à son mensonge qu’elle serait la seule à se préoccuper de la sécurité et de l’intégrité des femmes. »
    je signe !
    Et pas seulement pour « … la sécurité et l’intégrité des femmes »
    Pour  » la sécurité et l’intégrité des citoyens », dans leur ensemble.
    Les autorités de nos pays ont une responsabilité qui revêt deux aspects : 1/ On ne peut pas laisser à la porte des centaines de milliers de migrants (c’est matériellement impossible… il faudrait des centaines de milliers de flics pour les arrêter !)
    2/ Mais on peut et on doit prévenir la délinquance, dans cette population de migrants, comme dans les autres. Là, il faut des milliers de flics : les officines de chômage regorgent de gens disponibles, à condition d’être formés et correctement payés.

  67. Les agressions sexuelles faites aux femmes s’apparentent à la volonté de tuer…se taire pour « ne pas » ceci ou cela est acte de complicité de crime. Merci de passer outre les frilosités politico-morales…. Les femmes victimes sont toujours prises en otage par ces « moderateurs pervers » qui preferent minimiser et intiment l’ordre du silence « PAS DE VAGUES »….je signe oui !

  68. Signé. Cette situation de déni s’inscrit dans la continuité de l’augmentation exponentielle des viols en Norvège et dans les pays scandinaves, ceci dans l’indifférence générale. D’après la police Tous les viols commis entre 2006 et 2010 l’ont été par des « non Européens »…

  69. A notre èpoque devoir signer une pètition pour que les femmes ne se fassent plus violer est une honte. Je signe et je partage . Faudra t il que j èduque ma fille comme une para militaire pour qu elle puisse sortir seule.

  70. Au mois de Juillet 2015, dans l’avion Paris-Los Angeles, une jeune femme parisienne m’a confie qu’elle ne se sentait plus en securite a Paris, et que beaucoup de ses amies envisageaient de partir definitvement de la capitale. Le probleme ? Les hommes qui les suivent, les accostent, et les gestes obscenes. Un homme m’a suivi jusqu’a chez moi, dit-elle, et je ne me suis pas arrete, je suis allee jusqu’a chez mon frere que j’avais prevenu avec mon portable et il est venu a moi comme s’il etait mon petit copain… Il y a aussi une video sur youtube qui circule depuis l’an passe ou une jeune femme se promene dans Paris et ou l’on peut voir qu’elle est harcelee. Le but est-il que toutes les femmes mettent des burquas et que tous les juifs enlevent leurs kippas afin de pouvoir vivre en paix ?

  71. J’ai une fille de 23 ans et je ne veux pas qu’elle vive dans un monde de barbares,j’ai eu une jeunesse libre sans toutes ces horreurs inadmissibles, je signe à 200%

    • je suis bien sûre d’accord , et les choses sont bien dites exceptées qu’il faut arrêter de dire que cela est passé sous Silence.. aux femmes de parler de se faire entendre et de dire.. elles peuvent se réunir, créer un comité, s’organiser, risposter… cela suffit de victimiser perpétuellemennt.. on croirait que c est un poullailler effrayé : NON les femmes sont capables de se révolter, assez de victimasation, reveillons nous, armons nous si il le faut.. ca SUFFIT… trêve de jouer cela depuis tant de siècles…il ne suffit pas de crier, agissons.. cette petition est un acte et il faut qu’il soit suivi d’autres actes.Le gouvernenment n’a rien à foutre de cela en effet, c est une honte, et bien il faut taper fort par la force puisque rien ne suffira…

  72. Je signe et regrette amèrement de devoir le faire. Parceque cela veut dire qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire pour que femmes et hommes oient égaux à tous niveaux

  73. Merci pour cet article, en fait on se confronte à deux culture celle occidentale qui permet aux femmes de circuler libres et celle orientale qui tient la femme sous tutelle, qui ne peut pas vraiment circuler seule ….et cela on le retrouve au Moyen Orient mais aussi en Orient. Tant que les religions dicteront leurs lois tant que la laîcité ne sera pas effective on retrouvera cette dichotomie. Le viol est un crime point à la ligne que les violeurs soient occidentaux ou orientaux pas de circonstances atténuantes. C’est aussi pour les gouvernements avoir le courage de dire on ne joue pas avec le crime, qu’il soit le fait de réfugiés ou de citoyens lambda.

  74. Non aux violences ! Vous ne nous soumettrez pas ! Nous resterons unis et libres !
    Ce n’est pas à nous de nous adapter ! D’ailleurs nombreuses réfugiées témoignent de violences sexuelles durant leur voyage…
    La justice doit être ferme et leurs demandes d’asile rejetée !

  75. C’est bien volontiers que je souhaite joindre ma voix à celle de toutes celles et tous ceux qui ne supportent pas ce silence face à ces faits intolérables. Stop aux violences faites aux femmes. Je signe.

  76. Hommes, soyez les derniers chevaliers, contre cette tyrannie d’extinction du genre humain… Sortez des dogmes et élevez vous et vos fils dans le respect des femmes . Faîtes les liens: eugénisme +destructions des femelles de toutes les races humaines et espèces animales, végétales+ guerre perpétuelle + $ = fin de toute vie sur terre…..Réveillez vous…..

  77. La question de l’égalité homme/femme est fondamentale. Les agresseurs manifestent par ces violences que , pour eux, la femme est inférieure et soumise aux désirs des hommes. Aujourd’hui il existe en Syrie un marché aux femmes contrôlé par l’Etat Islamique.

  78. Je signe, parce qu’il y en a assez de tenter de mettre sous le tapis des crimes au prétexte d’autres crimes, qu’il y en a assez des accusations de racisme dès que quelqu’un ose dénoncer l’antisémitisme, le sexisme, l’obscurantisme. Nous en sommes donc maintenant à une injonction de silence face à des crimes de masse. On ne peut pas continuer ainsi. C’est faire le jeu de l’extrême-droite et des racistes.

  79. Je signe. Toute la lumière doit être faite sur ceux qui organisent et instrumentalisent ces violences. La rue est à nous et la peur doit changer de camp.

  80. Toutes ces femmes qui se font exécuter, vendre, violer par EI, et par des individus dans les sociétés ou nulle loi ne les défend… Ça en fait, du monde, ça, qui passe dans le déchiqueteur. Et pourtant, nous n’avons, nous, les progressistes, dans notre arsenal promouvant la tolérance, nous n’avons pas encore clairement saisi l’immense discrimination permanente qui frappe les femmes. On assimile à la culture, à des accidents de l’histoire, à une fatalité même, ce qui est un acte plus que barbare ou violent. Nous avons une indigence de la pensée et du mot pour la dénoncer car nous sommes freinés par la notion d’ethnocentrisme. Certes, celui-ci peut détruire tel peuple jugé à l’aune du peuple dominant. Mais, dans cette perspective, la situation des femmes est entrevue de façon souvent anecdotique. Et, dire que c’est une violence est un rapetissement de la réalité. Car, pour nous, qui avons appris à détester la discrimination, les haines racieuses et les préjugés sociaux, la réalisation de ce que représente la persécution des femmes manque d’outils sémantiques. Cet horrible destructionisme du groupe humain « femmes » ne se perçoit pas pour ce qu’il est vraiment. Déjà, lorsque des cultures ou des religions obligent les femmes à être et à se penser différentes des hommes au point de se cacher, au point de se croire obligées à la vertue et susceptibles de punition, on peut dire que l’on vit dans un système de castes, un Apartheid fondé sur le genre, et où la femme aquière finalement quelques droits au respect seulement lorsqu’elle se soumet à la liste des obligations et interdictions qu’on lui inflige. Puis, dans le cas de certains régimes, c’est de la persécution pure et simple. C’est une forme de nazisme appliqué à l’espèce humaine féminine. Et, si les gens soucieux de justice et d’égalité prenaient la réelle mesure de cette réalité, il n’y aurait pas de compromis ou de compromissions acceptables pour tout ce qui a le potentiel de mettre en danger les libertés des femmes et on cesserait de taxer de xénophobie quiconque veut réfléchir sur les moyens de protéger les femmes contre ces agressions culturelles ou idéologiques. Et on s’inquièterait plus de protéger les droits si fragilement, si récemment reconnus aux femmes, quitte à frustrer certaines limites de d’autres droits. C’est une question de priorité. Que défend-on en premier? Le droit à la différence culturelle ou le droit des femmes?
    C’est malheureusement l’habitude séculaire de voir les femmes limitées dans leurs actes et bafouées par leurs frères, pères et les collabos que sont leurs mères, soeurs et tantes apeurées, qui nous empêche de réagir devant ce fait d’agression organisée contre les femmes, de telle manière qu’on le ferait pour un peuple persécuté jusqu’à la mort

  81. La fraternité est mal en point du côtê de la gauche , du gouvernement ….et maintenant de l Europe . Je suis femme avant d être de gauche .,.une gauche dans laquelle il devient difficile de respirer… On ne reconstruit rien sur du sable.
    Égalité des citoyens, égalité des hommes et des femmes , liberté de parole…..ne lâchons rien….pour nous aujourd’hui hui et nos enfants.
    Je signe .

  82. Je signe !
    Il a fallu les attentats de janvier pour que certains commencent à voir l’état de délabrement du pays et l’imprégnation salafiste et intégriste des quartiers, des syndicats, etc. Et encore.
    Est-ce ce même déni et ces oeillères idéologiques qui poussent à minimiser ou taire les violences faites aux femmes à Cologne et en Suède ? Ou cela dit-il aussi que dans nos sociétés, ces violences sont considérées comme mineures ?
    Puissent ces pétitions et la circulation des infos sur les réseaux sociaux obliger nos politiques à ouvrir les yeux.

  83. Il est grand temps de lancer un grand mouvement des femmes françaises et européennes, et des hommes qui les soutiennent, de tous bords politiques, pour crier haut et fort que nous n’acceptons et n’accepterons jamais l’islamisation de la société, ni la façon dont les musulmans considèrent les femmes en général ! Les combats menés par nos mères et nos grands mères pour la conquete de nos droits depuis plus de 100 ans, nous ne laisserons personne y toucher pour nous faire revenir au Moyen Âge….
    La situation est TRÈS GRAVE, EN EUROPE, IL FAUT RÉAGIR ET AGIR HAUT ET FORT, en lançant ce mouvement dés maintenant !!!

  84. Je signe et acquiesce en tous points ce qui est dit dans ce texte. Le feminisme a malheureusement encore beaucoup de pain sur la planche et les combats d hier paraissent presque simple quand on regarde ce qui nous attend dans le futur…

  85. Mme Henriette Reker, la maire de Cologne, exhorte les habitantes de Cologne à « s’adapter à ces genres de comportement », afin de faciliter l’intégration des migrants.

    Merci mais mes parents ont migré en 1975 lors du génocide commis dans leur pays, ils ont appris a respecter les lois et coutume de la France qui est leur pays d’acceuil. Faciliter l’intégration ne passe pas par modifier la culture d’un pays pour faciliter la transition c’est faire comprendre les lois et coutume du pays.

  86. Je ne peux qu’être d’accord avec ce que j’ai lu, ci-haut. Je signe. Nos dirigeants, gouvernements et forces de l’ordre sont pires que les agresseurs en gardant le silence et en proposant des changements dans « nos comportements ». Qu’on déporte ces êtres non civilisés qui portent atteinte à nos droits et libertés. Ces crimes ne doivent pas restés impunis!!! Où sont nos conjoints, maris, frères, pères, fils??? Ont-ils accepté ces crimes odieux d’emblée???
    Nous avons des lois. Nous devons faire respecter l’ordre si nous désirons vivre en paix dans nos sociétés.

  87. intolérable, expulsion immédiate des ces salopards qui n’ont pas le courage de défendre leur patrie mais, viennent polluer les notres

  88. Je signe, mais je m’oppose à la déchéance de la nationalité pour qui que ce soit car j’ai bien peur qu’un jour des militantes féministes binationales soient déchues de leur nationalité française alors qu’elle ne terrorisent personne… mais menacent, par leur intelligence et leur éloquence la légitimité de l’État patriarcale. Un excellent texte de Rebecca Mott démontre également le lien entre ces agressions, le fait qu’elles ont été commises là où la prostitution est réglementée et le fait que des agressions extrêmement graves commises massivement contre les personnes prostituées ne dérange que les féministes qui sont les seules à ne pas considérer les prostituées comme des déchets destinées à être violées. https://tradfem.wordpress.com/2016/01/11/consequences/

  89. Je signe! Ces agressions sont une nouvelle manière de pratiquer le terrorisme sur nos sols…faire taire les femmes, les pousser à rentrer chez elles, leur faire peur…et nos gouvernements, comme depuis si longtemps, restent aveugles, sourds et muets face à ce raz de marée…

  90. Je suis abasourdi par l’état de la gauche. Je sentais beaucoup de confusion ces dernières années mais là je vois plus clairement, grâce à vous, Caroline Fourest et quelques autres comme Elisabeth Badinter l’état de décrépitude des gauches, surtout à l’extrême gauche et chez EELV, ainsi que quelques uns au PS.

    Je signe

  91. Dire la vérité est indispensable, même si elle dérange les belles âmes plus ou moins officielles « anti-mal » qui voient partout qu’on « fait le jeu… », mais qui font ce jeu mieux que quiconque. L’Europe doit tenir bon sur ses valeurs issues des Lumières et des combats féministes : elles ne sont pas négociables. On peut juger de la qualité d’une société sur le degré de respect atteint envers les femmes.

  92. Je signe cet appel personne ne doit rester impuni lorsqu il y a un crime contre l’humanité car le viol la soumission des femmes de statut inférieur de celle ci etc est un crime contre l’humanité et devrait être sévèrement puni. Les épouses de 13/14 ans dont on ne parle pas autour desquelles il y a le même omerta que pour ces viols attouchements et autres vols… la condition de la femme dans les pays musulmans est et reste le vrai problème dont il faut oser parler. Merci yael pour cet engagement.

  93. A part exprimer mon indignation et mon dégout que dire qui n’a déjà été dit… Que nous sommes au 21 ème siècle, Qu’au lieu de progresser nous retournons en arrière ?

  94. D’accord à 100% , je signe.
    Ce qui s’est passé à Cologne et ailleurs est effrayant et odieux. A quand une vraie enquête ?
    Plus que jamais soyons vigilantes et solidaires.

  95. Je signe.
    Il faut empêcher les violences contre les femmes, et cesser leur occultation permanente au nom soit de « la Révolution », du « prolétariat », de l' »antiracisme » …
    Antiracisme et antisexisme ne s’opposent nullement, ils doivent aller de pair.

  96. Je souhaite voir mon nom figurer sur la liste des signataires. Non seulement le maintien mais hélas la reconquête et espérons-le l’extension des droits des femmes jusqu’à l’égalité inscrite dans notre constitution est le lieu crucial du combat pour la République. C’est là, j’en suis convaincu, que tout se joue, pour nos concitoyens autant que pour nos concitoyennes.

  97. Les agressions sexuelles et viols commis à Cologne constituent un crime de masse puisqu’on approche les 500 dépôts de plainte, un crime que tout un chacun doit condamner. Ils sont également à un autre titre douloureux pour tous ceux qui défendent les droits des réfugiés syriens, d’abord parce que les personnes que nous défendons à titre individuel ne sont pas des criminels mais des personnes qui méritent par les souffrances vécues qu’on leur témoigne un peu de solidarité, et que néanmoins, ces crimes sont instrumentalisés par l’extrême droite pour rejeter en bloc l’accueil des réfugiés. En même temps, je n’y vois pas une raison pour tenter de nier les faits, de les minorer, ou d’y voir la trace d’un complot qui reste à démontrer. Des faits de cette nature se sont déroulés en Egypte à l’occasion de fêtes ou également pendant les manifestations de la place Tahrir. Le moyen orient n’a pas le monopole des crimes contre les femmes, mais il ne s’en exonère pas spécialement non plus. Tout cela relève d’un comportement sexiste et patriarcal qui doit être combattu partout, chez nous, chez nos voisins allemands et chez les gens que nous recevons.

  98. Je signe: je ne suis pas contre le sexisme dont fait parti le viol pour exalter le racisme, et « anti raciste » pour cacher les viols commis par des musulmans. Et je ne suis pas pour les femmes contre les hommes: tous les hommes y compris musulmans ne sont pas des violeurs.

  99. je signe. Le corps des femmes ‘appartient qu’aux femmes elles-mêmes, pas aux religions, ni aux religieux, ni aux maâles « dominants », ni aux marchés libéraux..

  100. Je signe même si parfois j’ai quelques petites divergences de style.

    J’irais même plus loin en militant pour la pleine application des droits universels issus des Lumières : Liberté, Égalité, Fraternité ça vous rappelle quelque chose ?
    Il y a toujours une tentation de domination du Fort sur le Faible avec souvent des rôles interchangeables : victime un jour devenant bourreau et inversement en d’autres endroits ou d’autres temps. Il est grand temps d’arrêter d’essayer de justifier l’injustifiable, de trouver des excuses, de transiger avec nos valeurs humanistes : il y a des lois, qu’on les applique !

  101. Signé et partagé: le « Vous faites le jeu de… » est une pratique insupportable qui condamne toutes victimes au silence… dès lors qu’il y a un coupable, il appartient forcément de près ou de loin à un groupe identifié et le dénoncer est donc forcément donner des armes aux adversaires de ce groupe. Si l’on suit cette logique, il ne reste qu’une solution, éternellement subir, et en silence. Chut: ne dérangeons pas les bonnes consciences endormies!

  102. Depuis tant d’années la condition de la femme régresse dans le silence assourdissant de nos élites et nos dirigeants,j’en suis révulsée et écoeurée…il faut que cela cesse!

  103. Enfin!!! Depuis avant hier, jour ou j’ai lu un article scandaleux d’un certain Gauthier De Bock dans la libre Belgique ou il insinue très clairement que les femmes agressées sont des rascistes et des menteuses (puisque monsieur à besoin d’une vidéo ou p-e d’un selfie pour avoir une preuve..), je cherche un article qui décrit les choses de manière claire. Hors, tout ce que j’ai trouvé, y compris sur les sites de féministes, ce sont des légitimations « des viols y en a tous les jours »,  » on est pas encore tout à fait sur de ce qu’il s’est passé « ,  » ils ont besoin de temps pour s’intégrer », … Ce genre de choses me glacent vraiment le sang.
    A l’heure actuelle apparemment le plus important est le politiquement correcte et le « vivre ensemble », ce qui justifie un privilège quand on est étranger, quitte à s’asseoir sur nos droits fondamentaux, à commencer par les droits des femmes.
    Merci d’avoir écrit cet article! Ça me redonne espoir, et je pense qu’à l’avenir nous devrons de plus en plus nous lever pour nos droits, comme dans le passé, car ils vont être certainement de plus en plus menacés.

  104. Seule l’égalité totale femmes hommes dans tous les domaines, y compris de pouvoir et religieux, entrainera l’égalité de traitement des paroles

  105. Ne pas sortir seule, ne pas s’éloigner des autres, s’habiller de façon neutre, ne plus être libre quoi ! Restons enfermées chez nous ou ne sortons qu’accompagnées de nos maris, concubins, frères… Il faut réagir, et vite ! Je ne comprends absolument pas comment certains pensent que la solution est de changer ce pour quoi nous nous sommes battues depuis tant d’années, acquérir une liberté et une (relative ?) égalité dans l’espace public.

  106. Demain mercredi 13 janvier, à l’Assemblée Nationale, l’association féministe L’Assemblée des Femmes prévoit lors de son A.G d’aborder
    « les droits des Femmes dans la Laïcité »:
    j’espère qu’elles n’éviteront pas de prendre position.

  107. c’est juste Honteux, rester à une distance d’un bras, franchement dans les métros, faites des wagons réservées aux femmes pendant que vous y êtes? des rues aussi séparés les hommes des femmes comme dans les pays des agresseurs, et ils auront gagnés!

  108. Jamais la plume n’a vaincu l’épée.
    L’assaut sur le corps des femmes est le point commun de tous les conflits, qu’ils soient armés ou culturels comme ici, et aucun texte ou pétition n’a jamais empêché ça.
    Le temps du verbe est passé, au moins pour les victimes. Désolé d’être pessimiste.

  109. « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » disait Michel Audiard. Aujourd’hui, il aurait ajouté « les fous d’Allah » et les « déséquilibrés »!
    Heureusement qu’ils ne peuvent plus se retenir d’essayer de nous soumettre! Ils auraient attendu une année de plus, c’est largement plus d’un million qui seraient venus leur prêter main forte ;-((
    Après les meurtres de Paris et les viols collectifs, cela va devenir difficile d’être aussi laxiste que nous l’avons été cette année finissante!

  110. ouvrir sa gueule face au deni de réalité:avec internet une occasion unique de parler pour contribuer au diagnostic qui ne peut se construire sur un déni.
    Je suis un homme de 73 ans et j’ai la chance et le goût de voyager à plein temps dans tous les pays du monde.Dont le maghreb,le moyen orient,etc…à chaque voyage avec une amie,celle ci a été agressée sexuellement.On nous monte des arnaques pour l’isoler etc…Même chose en Inde.
    Face au déni et à l’interdiction de parler(ça fait le jeu du FN!!),ne restent que les femmes pour se défendre elles mêmes.
    J’aimerais que des associations tiennent le décompte des condamnations et publient le nombre et la durée d’emprisonnement par rapport au nombre d’agressions.Ne pas réagir,c’est accepter une démocratie au ventre mou.C’est ouvrir la porte aux milices,aux violences généralisées.
    La gauche du coeur doit arrêter ce déni et soutenir les victimes avec force.

  111. Au delà du message féministe que je respecte, je ne puis m’empêcher de noter que votre analyse sociétale est extrêmement brillante. Vous avez tout compris de la faiblesse de notre civilisation. Puissiez-vous être lue par ceux qui nous dirigent et prétendent protéger le peuple.

  112. Je suis solidaire avec ces femmes victimes, que la violence vienne de gauche ou de droite, qu’elle contrarie tel ou tel groupe politique, je la dénonce avec force, parce qu’elle est réelle.
    Je signe.

  113. Evidemment je signe !
    Il est inacceptable que de tels actes existent et on remarquera que ce qui est encore plus inquiétant (si c’est possible) c’est que ces agissements arrivent de façon préméditée à travers plusieurs lieux bien définis.

    Je me fiche effectivement du côté « politisé » de cette barbarie visant LA femme et je signe bien sûr parce que le silence, l’indifférence devient une forme de complicité finalement ou du moins une forme d’acceptation passive.

    Merci de m’ajouter à ta liste et crois bien à mon soutien indéfectible.

    Patrick FLAMENT (Ecrivain Public en Moselle)

  114. JE signe de deux mains. Je signe juste contre les viols, les agressions sexuelles faites aux femmes, aux jeunes filles par des hommes quels qu’ils soient!

  115. Très bonne analyse. Nous devons monter au créneau si nous ne voulons pas voire nos droits et nos acquis régresser par pur jeu politique !!!
    Solidaire de toutes ces victimes, je signe.

  116. J’apprécie ce beau texte audacieux.
    L’attitude de ces migrants ou de ces « déjà accueillis » n’est pas empreinte de la reconnaissance envers l’accueillant mais relève plutôt de l’attitude de l’envahisseur …

  117. Merci pour cette pétition, face au silence assourdissant des magazines féminins et de la plupart des associations féministes prétendues…

  118. Où puis-je signer cette pétition ?
    La gauche est en état de perdition depuis au moins les années 80. Elle est devenue non seulement islamo-compatible mais elle sert de cache sexe aux islamistes. Je suis révolté par son silence face à cette double injustice faites aux femmes, d’abord être violentées et ensuite baillonnées par le silence de ceux qui devraient être ses porte-parole face à l’injustice.

  119. Ce qui est odieux est odieux, d’où que cela vienne et où que cela se passe. Il se trouve que cela survient dans un pays qui a les moyens d’agir, mais il faut encore qu’il en ait la volonté.

  120. Ping : Tribune collective « Silence, on viole  | «irréductiblement féministe !

  121. Merci pour ce texte. Comment se faire entendre? Les femmes sont souvent considérées comme un dégât collatéral des diverses politiques. C’est inadmissible.

  122. Tracy Allard, Whitehorse, Yukon
    Je joins ma signature. Ni la gauche, ni la droite, ne servent l’intérêt des femmes. La religiosité est toujours contre les femmes, et le « multiculturalisme » est un outil avant tout religieux. Y’en a marre.

  123. Je soutiens cette initiative contre cette loi mafieuse et complice du silence sur les agressions faites aux femmes …Honte aux adeptes de la soumission !

  124. ça suffit, basta, arrêtez, c,est assez…………pub de droite, pub de gauche……..et alors, dire les vrais choses………………CE SONT DES FEMMES QUI SONT AGRESSÉES….FUCK LE POLITIQUE ET LES ÉLECTIONS…………

  125. ma question, s’il a fallu des centaines d’agressions pour qu’on en parle enfin (au bout d’une semaine!!!) combien de femmes ont été agressées et jamais écoutées auparavant??? des dizaines???

  126. Toujours la même chose, les élus craignent pour leurs sièges, alors il est prudent de ne pas se prononcer pour faire simplement leur devoir premier: protéger leur peuple ! C’est à vomir !
    Nous devons nous défendre seul , et oublier ces lâches , ces tacticiens pisse froid !

  127. Je signe!! jusqu’ou vont-ils laisser aller les choses, nos politiciens??le jour ou l’on  » touchera » à une de leurs filles……peut-être!!

  128. Ces migrants ont commis un acte de guerre en agressant 700 femmes allemandes la veille du nouvel an. Le bon sens implique donc de calmer fortement ces envahisseurs par tous les moyens nécessaires. Il faut exercer de lourdes représailles sur ces migrants fautifs et renvoyer tous les autres au plus vite dans leurs pays respectifs.

  129. « Une chose reste certaine depuis plus de 5 000 ans : la domination masculine se porte bien et les violences des hommes resteront impunies. »
    Très juste, il faut que cet ère patriarcal cesse.

  130. Ping : Silence, on viole | Le Courrier de Diké

  131. Ne jamais trouver la moindre excuse devant l’acte de viol – Merci pour ce texte et pour votre activisme . Je souhaite vivement m’associer aux signataires

  132. Depuis plus de 10 ans, je travaille en tant que psychothérapeute avec des femmes victimes de violences sexuelles en Allemagne. Je peux confirmer que cette violence est encore et toujours bagatellisé, dans les familles, par la société et par les institutions. Derrière ce déni se cache une grande souffrance des victimes qui se voyent laissé tombé une seconde fois et être condamné à se taire.

  133. Encore et toujours, on fait porter la responsabilité des agressions aux victimes. Une proximité trop grande avec les hommes, des vêtements trop courts, pas assez de méfiance… Ras-le-bol. Je signe, merci.

  134. Merci pour cet article et pour la possibilité de nous y associer . Comment ces événements odieux peuvent provoquer ces recommandations et donc un recul des libertés des femmes? ? Les autorités n’ont rien compris
    Je signe !

  135. les femmes sont les cibles privilégiées des extrêmes droites de toutes les religions patriarcales, qui se différencient uniquement par le Dieu qui leur sert de prétexte et de l’ethnie à persécuter. De gauche, je m’oppose de la même force à tous ces monstres, quelque soient leur origines et leurs motifs. Même si je ne suis pas d’accord avec vous sur certains sujets, j’adhère à 100 % à cette action. Merci

  136. Soutien à toutes ces femmes. Encore une fois silence radio lors de violences faites aux femmes. Nos dirigeants font encore une fois preuve de grandes lâchetés. Ce qui ne fera que le jeu des extrémistes de tous bords. Révoltant.

  137. Honte pour toutes les femmes « au pouvoir »………. à moins qu’elles ne soient là que pour nous détourner de l’essentiel…… La nausée !…….. on n’est trahis que par les siens

  138. Deux poids deux mesures, ça va bien cinq minutes, mais soyons réalistes, ouvrons les yeux sur la réalité de la situation, on ne peut renier la gravité de cette situation !

  139. C’est ignoble qu’une fois de plus la douleur de ces femmes soit niée au nom d’un intérêt qui serait supérieur…c’est l’omerta politique et médiatique, une méthode de mafieux. Comment les populations pourraient avoir encore confiance dans nos actuels dirigeants nationaux et supranationaux. C’est une infamie dont l’Europe et les pays devra répondre !

  140. La nausée.. et l’impunité. Ca ne s’est pas arrangé depuis mes vingt ans, c’est de pire en pire. Ma pauvre fille… quel monde je vais lui laisser.
    merci de m’ajouter aux signataires.

  141. Ping : Silence, on viole. | Femme et Libre – Yae...

  142. Une bien belle société que nous laisserons à nos enfants!!! Celle des forts qui écrasent les autres, du fric qui tue les pauvres, des machos qui s’en prennent aux femmes.
    Bien triste qu’on soit contraint de quitter son pays, et qu’on puisse, si les faits sont avérés, s’en prendre à des femmes…

  143. Je suis d’accord avec le texte et les commentaires,mais je suis outrée par les recommandations de la maire de Cologne,une femme!!!et autres responsables politiques!!!!.AQuand la burqa pour toutes les femmes?pour ne pas »incommoder ou choquer « ses messieurs?Se couvrir les jambes et les bras!!!!ne pas sortir seule!!!!!!!!ces paroles me donnent la nausée et confortent le sentiment de certains machistes et autres arrièrès mentaux!J’pépère que les femmes et les hommes épris de liberté vont réagir.Je signe des deux mains.

  144. Le respect de la dignité humaine est un combat permanent ! Défendre les droits humains est primordial dans toutes les situations . Totale solidarité avec vous .

  145. Je trouve néanmoins que ce texte n’aura que peu d’impact immédiat. Or les réfugiés continuent d’arriver par milliers chaque jour, donc le nombre des sauvages qui se sont conduits comme à Cologne augment aussi chaque jour.

    Je pense qu’il faudrait réclamer de rejeter l’asile des réfugiés mâles car les réfugiés admis en Europe sont à 80% des hommes adultes. Les femmes et les enfants sont restées en arrière, alors qu’il s’agissait des plus vulnérables. Autrement dit, on a surtout accepté ceux qui étaient les plus à même de survivre là-bas. On entretient de plus des camps de réfugiés autour de la Syrie, où les hommes auraient pu rester.

  146. C’en est assez des violences faites aux femmes. Toute la société est interpellée pour éliminer la culture du viol, pas seulement les femmes…

  147. Et oui, toujours la gauche bobo à l’oeuvre, ils donnent de belles leçons de moralité mais ça n’est pas eux qui sont au cœur du problème, eux sont bien à l’abri dans leurs beaux quartiers.
    Alors que nous, gens du commun (et ce n’est pas péjoratif), devons nous adapter, pour faire face aux conséquences des affligeantes décisions qu’ils ont prises, sans réfléchir.
    Et si on a le malheur de vouloir protéger notre bon droit, on a droit à toutes les insultes dans le but de nous culpabiliser encore plus (raciste, anti ceci ou anti cela, pro machin, etc, etc).
    L’Europe se meurt parce qu’une poignée d’homme incapables est au pouvoir et que nous avons perdu toute notion de révolution et de Liberté !

    • « une poignée d’homme incapables est au pouvoir  »

      Angela Merckel est une femme. La maire de Cologne est une femme. En l’occurrence, des hommes n’auraient pas fait pire.

  148. Oui! Le viol, ce n’est ni culturel ni inscrit dans les allèles d’un gène ! Dire que les contestataires son raciste l’est profondément en soit. On comprend toujours pas pourquoi le débat s’enlise dans tout les sens alors que c’est très simple…
    Je signe !

  149. Florence-Lina Humbert nous écrit qu’il n’y pas que la crainte du sexoracisme , il y a aussi beaucoup d’hypocrisie dans l’émotion dans ce pays qui ne pénalise pas sérieusement le viol, et qui ne reconnait même pas les atteintes sexuelles autres que le viol, où la jurisprudence précise noir sur blanc que « toucher les parties génitales de quelqu’un » ne peut pas être considéré comme un délit, où la femme est proposée sous forme de marchandise à consommer dans les publicités pour les bordels omniprésentes sur les murs et sur les bus, on ne peut pas faire comme si les violences sexuelles avaient été brusquement importées de Syrie ou d’ailleurs par quelques réfugiés alcoolisés. C’est de cette omnipotence et cette impunité masculine que les femmes veulent se débarrasser maintenant…par exemple en modifiant les lois

  150. Tristesse face à ce constat. Je signe bien évidement. Je signe pour plus de respect de l’autre. Je signe pour moins d’aveuglement. Je signe pour que cesse une hypocrisie vulgaire. Et enfin je signe pour une humanité plus digne.
    Serge VAnnerom

  151. S’il est vrai que « rien n’est jamais acquis »,il faut cependant « en » causer,mais ne jamais oublier que nous sommes tou(te)s égales-égaux ,c’est à dire des Etres Humain(e)s avant tout!
    Mon corps est à Moi,à moi seul(e)!

  152. stop aux silences ; stop aux abus ( quels qu’ils soient ) envers les femmes ..soyons solidaires avec les victimes et partageons ….je signe et je partage ….

  153. Ce nouveau type de criminalité est insupportable, inadmissible, et doit être sévèrement réprimé, quels qu’en soient les auteurs. Il est nécessaire que les autorités prennent la mesure du danger, protège notre mode de vie, nos consoeurs et leur permettre de vivre sans angoisse permanente d’être agressées.

  154. Bonjour Mme et merci pour ce texte d’une grande justesse!
    Pourriez-vous ajouter ma signature à la pétition s’il vous plaît?
    Cordialement.
    Céline Charpot

  155. Merci pour votre combat, que je suis attentivement pour chacune d’entre nous et la liberté de nos filles !!!!
    Ma contribution pour une meilleure société, libre, laïque, respectueuse égalitaire…. Bref un mon de meilleur….
    Je signe et je partage

  156. je signe cette tribune pour qu’enfin on arrete de considerer la gent feminine comme un citoyen de seconde zone qui n’aurait pas les memes droits! en france cela doit cesser! nous voulons la parité! nous voulons la reconnaissance de nos droits a la difference ! nous voulons que l’on prenne en compte nos vies autrement que comme des clientes et des faire valoirs! nous voulons que le crime ultime pour une femme,e viol, soit reconnu comme un crime majeur par les hommes et politiques! nous voulons des punitions extremes ! et que cesse la minimisation de ces crimes! et surtout nous voulons QUE VOUS VOUS BOUGIEZ LE CUL!

  157. Parce que victime n’est pas un statut intouchable, qu’on peut avoir été victime dans une guerre et être une pourriture dans d’autres circonstances, et que chacun doit répondre des conséquences de ses actes.

  158. il faut signer et faire signer,
    je combat contre le viol et les violences en particulier sexuelles
    n’admet et ne doit admettre aucune réserve
    jean paul brenelin

  159. la situation est vraiment très grave surtout lordque je lis des recommandations adressées aux femmes pour qu’elles n’encourent pas en risque d’agression sexuelle, soit se faire accompagner et ne pas sortir seule, choisir des horaires, vetements adéquats, etc…mais quoi don on est repartis dans la machine du temps en arrière, au Moyen Age? On va se faire islamiser en tout et pour tout? Qui doit donc s’intégrer et qui aura des droits? Les femmes doivent elles toujours en sortir perdantes, blessées, bafouées e condamnées au silence? E ce qui se passe dans les centres d’accueil, ça aussi seulement digne d’indifférence et de coups d’éponge?.

  160. Je signe aussi pour votre excellent texte.
    Il faut lutter contre la politique du tabou qui est en elle-même un viol du besoin de vérité, une violence contre la justice et contre les victimes qui en ont besoin.
    Yann Patin de Saulcourt

  161. Bonjour,
    Horrifié par les derniers événements et révolté quand aux violence physique et psychologique à vôtre égard mesdames, je n’accepterais jamais de me ranger du côté des complexés du torse qui vous pourrissent la vie. Une pensée émue à toutes les victimes. De plus je pense à ma fille de 9ans qui m’a raconté hier qu’une petite fille de 6 ans s’est fait coincer au toilette de son école par deux plus grand pour la tripoter. Je vais faire un signalement cet après midi auprès du directeur car j’ai les noms des deux gosses, ça commence tôt…. Mais s’il vous plais ne nous mettez pas tous dans le même sac.

    Je souhaite signer cet appel!

  162. Merci pour ce texte d’une clarté et justesse inattaquable.
    Je voudrais le signer mais je ne vois pas comment faire, pouvez vous m’indiquer la marche à suivre, svp? Mille mercis pour ces mots.

    • Je ne vois pas mon nom dans la liste des signataires alors que j’ai envoyé par email en réponse mesnom et prénom afin d’y être ajoutée… Caroline Catino

  163. Enfin du féminisme courageux qui ne sacrifie pas la femme sur l’autel des tabous et de la bien pensance !
    Dénoncer ces agressions inadmissibles sans haine, ni racisme, oui c’est possible !
    Je signe et à deux mains !

  164. Signé et RESPECT pour les femmes .. Je suis très émue en lisant ce post me dis que décidément rien ne change . Me souviens des années 70 ou on ne pouvait porter plainte pour viol sauf si on portait un pantalon, la chemise n’était pas entrouverte, on ne portait pas de maquillage on ne sortait pas seule et encore moins le soir. Nous nous sommes battues pour que le viol soit reconnu comme crime . PAS de retour en arrière.

  165. Après les événements de la nuit du Nouvel An à Cologne et ailleurs, les réactions anti- réfugiés que la majorité centre droit (CDU) – gauche bien pensante(SPD) craignait tant ont été littéralement pulvérisées par la manif de ce samedi: « Non aux violences sexistes, non aux violences contre les femmes, pénalisation des violeurs et des agresseurs d’où qu’ils viennent ». Le véritable fléau a été très bien identifié: la tolérance voire l’indifférence de la société allemande, de sa justice, de sa police et de ses institutions à l’égard des atteintes aux droits des femmes, des violences qu’elles subissent jour et nuit, dans l’espace public comme dans l’espace privé. La droite xénophobe et en est pour ses frais avec ses tentatives de récupération. Les femmes ne sont pas dupes: dans un pays qui ne pénalise pas sérieusement le viol, et qui ne reconnait même pas les atteintes sexuelles autres que le viol, où la jurisprudence précise noir sur blanc que « toucher les parties génitales de quelqu’un » ne peut pas être considéré comme un délit, où la femme est proposée sous forme de marchandise à consommer dans les publicités pour les bordels omniprésentes sur les murs et sur les bus, on ne peut pas faire comme si les violences sexuelles avaient été brusquement importées de Syrie ou d’ailleurs par quelques réfugiés alcoolisés. Ce que les femmes réclament c’est la fin de l’impunité pour les violeurs et les harceleurs, quelle que soit leur couleur. Le ministre de la justice Heiko Maas (SPD) a été maintes fois interpellé par les associations de terrain sur le sujet de la révision du paragraphe 177 sur le viol et brille lui aussi par son immobilisme. C’est de cette omnipotence et cette impunité masculine que les femmes veulent se débarrasser maintenant, et, – malaise chez les hommes allemands?… il n’y avait pas d’hommes dans la manif (ou très peu). A quand la révolution?

    • le déni de viol est pratiqué en France aussi . C’est un crime très impuni chez nous et banalisé ! 9 victimes sur 100 portent plainte et 1 à 2 % de violeurs condamnés ! Réalité française !!!En 2016 dans un etat de droit …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *